Table des matières

Le Nikon Z 600mm f/4 S TC VR : un objectif de qualité supérieure à 15000 € ?

le nikon z 600mm f4 s tc vr un objectif de qualite superieure

Lorsque la photographie transcende le simple hobby pour devenir une quĂŞte incessante de la perfection, les Ă©quipements utilisĂ©s se doivent d’ĂŞtre Ă  la hauteur des attentes des artistes de l’image. Et c’est lĂ  que Nikon, un nom dĂ©sormais synonyme d’excellence dans le domaine de la photographie, a une nouvelle fois marquĂ© les esprits avec un joyau optique : le Nikon Z 600mm f/4 S TC VR. Mais que cache donc cet objectif au prix qui pourrait faire pâlir bien des porte-monnaies ?

Dans l’Ă©tĂ© de l’annĂ©e 2023, l’occasion m’est donnĂ©e de jouer avec le futur Nikon Z8, une rencontre orchestrĂ©e par l’Ă©quipe Nikon au cĹ“ur du Parc National de Yellowstone, un vĂ©ritable sanctuaire de la faune sauvage. Mais ce n’Ă©tait pas tout, car ils avaient aussi rĂ©servĂ© une autre surprise : un Ă©chantillon du 600mm f/4 S. Amusant Ă  l’Ă©poque, mais encore loin d’ĂŞtre la version finale prĂŞte pour une Ă©valuation complète. Aujourd’hui, l’heure est venue de tester ce qui s’annonce comme l’objectif tĂ©lĂ©photo le plus premium de Nikon, un bijou dont le prix n’est pas Ă  prendre Ă  la lĂ©gère.

La manipulation du nikon z 600mm f/4 s tc vr

Ă€ Yellowstone, la faune abondante se prĂŞtait parfaitement Ă  l’expĂ©rimentation photographique, mais de retour Ă  Calgary, c’est au zoo local que j’ai continuĂ© mes tests. J’ai dĂ©cidĂ© de me passer de monopode ou de trĂ©pied pour Ă©viter d’entraver le passage, et tenir Ă  bout de bras les 3,26 kg du Nikon Z 600mm f/4 S TC VR fut un vrai dĂ©fi pour mes biceps.

Bien que son poids soit nettement infĂ©rieur aux 3,81 kg de la version la plus lĂ©gère pour la monture F de Nikon, cet objectif est livrĂ© avec un pare-soleil de la taille d’un seau et dispose d’une bague de commutation personnalisable Ă  deux voies, ainsi que d’une bague de contrĂ´le elle aussi personnalisable. Cette dernière peut ĂŞtre rĂ©glĂ©e pour manipuler l’ISO, la compensation d’exposition ou l’ouverture, mais je la trouvais trop sensible, perturbant involontairement mes rĂ©glages d’exposition, si bien que je l’ai dĂ©sactivĂ©e.

L’objectif offre une myriade de boutons fonctionnels personnalisables et de commutateurs pour le contrĂ´le de la mise au point et du limiteur. Le 600mm embarque une unitĂ© de stabilisation VR qui fonctionne Ă  merveille. Il dispose de toutes les commandes que l’on est en droit d’attendre sur un tĂ©lĂ©objectif professionnel, mais son atout majeur rĂ©side dans son tĂ©lĂ©convertisseur intĂ©grĂ© de 1.4x, activable en un clin d’Ĺ“il. Ce petit plus offre une belle polyvalence en permettant de jouer sur le champ de vision lorsque nĂ©cessaire.

La qualitĂ© d’image du nikon z 600mm f/4 s tc vr

Évaluer la qualitĂ© d’image de cet objectif a Ă©tĂ© un jeu d’enfant. Au prix de cette merveille, on s’attend Ă  une qualitĂ© irrĂ©prochable – et on ne serait pas déçu. Les aberrations chromatiques sont pratiquement inexistantes, sans aucune distorsion colorĂ©e visible. L’objectif gère Ă©galement très bien la lumière intense et les reflets grâce au pare-soleil gĂ©nĂ©reux et aux revĂŞtements Nano Crystal de Nikkor.

Le bokeh est un Ă©lĂ©ment crucial sur les tĂ©lĂ©objectifs dĂ©diĂ©s Ă  la photographie animalière en raison de la faible profondeur de champ naturelle produite par de telles lentilles, ainsi que du dĂ©sir de faire ressortir les sujets sur des arrière-plans chargĂ©s. Les lumières spĂ©culaires apparaissent sans « anneaux d’oignon » et avec un lĂ©ger halo plus lumineux Ă  l’extĂ©rieur. La transition entre les zones nettes et floues est donc magnifique et les arrière-plans se transforment en champs de couleur d’une douceur soyeuse.

La nettetĂ© est tout simplement parfaite dès l’ouverture maximale. Ă€ f/4, l’objectif regorge de dĂ©tails et offre une image très plate, ce qui signifie que les coins sont aussi nets que le centre. Fermer un peu le diaphragme ajoute un peu de contraste et de dĂ©tail, mais il n’y a aucune crainte Ă  utiliser le 600mm f/4 Ă  pleine ouverture. Plus important encore, les dĂ©tails restent intacts lorsque le tĂ©lĂ©convertisseur est en place. On perd certes un peu de lumière, avec une ouverture maximale Ă  f/5.6, mais la nettetĂ© reste, ce qui facilite l’engagement Ă  utiliser le tĂ©lĂ©convertisseur intĂ©grĂ© sans craindre de compromis.

Le prix justifié du nikon z 600mm f/4 s tc vr ?

Nous avons donc entre les mains une optique parfaite, bĂ©nĂ©ficiant d’une conception plus lĂ©gère que jamais chez Nikon, le tout enrichi de la polyvalence apportĂ©e par le tĂ©lĂ©convertisseur. Le prix peut paraĂ®tre Ă©levĂ©, mais rappelons-nous qu’il s’agit d’un objectif spĂ©cialisĂ© pour les photographes sportifs ou animaliers professionnels.

Si vous avez besoin du Nikon Z 600mm f/4 S TC VR, vous savez qui vous êtes, et le coût ne vous dissuadera pas. Autrement, il existe des options plus accessibles pour les utilisateurs de la monture Z de Nikon.

  • Occasion Nikon AF-S Nikkor 600mm f/4E FL ED VR
    Téléobjectif longue portée optimisé pour les prises de vue sportives, animalières et naturalistes, le Nikon AF-S NIKKOR 600mm f/4E FL ED VR est doté d'une conception optique avancée qui réduit le poids total de l'objectif et contribue à améliorer la qualité de l'image. Deux éléments en fluorine et quatre éléments à dispersion ultrafaible réduisent les aberrations chromatiques sur toute la plage d'ouverture, tandis que les traitements Super Integrated et nanocristal permettent de supprimer les reflets et les images fantômes pour un meilleur contraste et une clarté plus intense. En complément des attributs d'amélioration de l'image, l'objectif intègre également un élément frontal en verre de ménisque traité au fluor qui, lorsqu'il est associé au barillet en alliage de magnésium résistant aux intempéries, permet de travailler dans des conditions difficiles.
    7 449,00 €

Des alternatives existent-elles ?

L’alternative Ă©vidente est l’excellent Nikkor Z 600mm f/6.3 VR S Ă  4800 €, qui offre une qualitĂ© d’image similaire dans un format beaucoup plus compact et abordable. La perte de luminositĂ© est significative, mais le 600mm f/6.3 est une merveille Ă  emporter en dĂ©placement.

Faut-il craquer pour le nikon z 600mm f/4 s tc vr ?

Peut-ĂŞtre. La raison d’acquĂ©rir cet objectif repose uniquement sur l’application et le budget. Un photographe professionnel devrait investir dans cet objectif, mais un passionnĂ© pourrait se tourner vers d’autres options.

Nikon a enrichi sa sĂ©rie d’objectifs avec des nouveautĂ©s allĂ©chantes, notamment le 600mm f/6.3 VR S super-tĂ©lĂ©photo, le plus lĂ©ger de sa catĂ©gorie, et a ajoutĂ© le 600mm f/4 TC VR S IS super-tĂ©lĂ© Ă  sa gamme d’objectifs Ă  monture Z, ainsi que les 180-600mm f/5.6-6.3 et 70-180mm f/2.8. Avec le lancement de trois nouveaux objectifs, dont un 16-80mm, un 500mm, et ce 600mm, Nikon continue d’Ă©toffer son offre pour rĂ©pondre aux besoins les plus pointus.

Après avoir passĂ© en revue le Nikon Z 600mm f/4 S TC VR, une chose est claire : cet objectif est un bijou d’ingĂ©nierie optique, destinĂ© Ă  ceux dont la photographie n’est pas seulement une passion, mais une profession. Avec ses performances optiques, sa stabilisation impeccable et son tĂ©lĂ©convertisseur intĂ©grĂ©, il est Ă  mĂŞme de satisfaire les photographes les plus exigeants, qu’ils capturent la dynamique d’un match sportif ou la grâce d’un animal dans son habitat naturel.

Le prix est certes Ă©levĂ©, mais pour le photographe professionnel en quĂŞte de la qualitĂ© d’image ultime, l’investissement est justifiable. Le Nikon Z 600mm f/4 S TC VR n’est pas un simple objectif ; c’est une promesse de performances sans compromis, une extension de la vision de l’artiste, une garantie que chaque image, chaque photo, sera capturĂ©e avec une prĂ©cision chirurgicale.

Pour le commun des photographes, il existe des alternatives plus accessibles. Mais pour ceux Ă  qui la livraison de la perfection est garantie Ă  chaque prise de vue, cet objectif Nikkor est plus qu’un choix, c’est une Ă©vidence.

Retour en haut